Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. Le bisphénol A (BPA), en tant que perturbateur endocrinien connu, est étroitement lié au développement du cancer du sein par son action estrogénique.Depuis le 13 décembre 2012, une loi a été adoptée qui interdit la fabrication, l'importation et la mise sur le marché de tout conditionnement à vocation alimentaire comportant du bisphénol A, à l'échéance 2015 ! En attendant cet horizon, rappelez-vous que le BPA se retrouve dans nombre de bouteilles plastiques, dans les boites de conserve, dans les canettes et même sur certains tickets de caisse. Bref, il y en a encore partout.On a établi ces dernières années que les curcuminoïdes participent activement à la prévention et au traitement de la maladie cancéreuse. Une étude vient de démontrer pour la première fois que les curcuminoïdes présentent des eff ets protecteurs puissants contre la promotion du cancer du sein induit spécifi quement par le bisphénol A. Encore une raison supplémentaire, s'il en fallait, pour user et abuser très régulièrement du curcuma dans notre cuisine... ou en complément alimentaire !
Li X, Xie W, Xie C, et al.,Curcumin Modulates miR-19/PTEN/AKT/p53 Axis to Suppress Bisphenol A-induced MCF-7 Breast Cancer Cell Proliferation,PhytotherRes. 2014 May 15.

bottom